Maliya Mapira

Maliya Mapira a 16 ans. Elle a épousé son mari Maliki Hestone à l’âge de 15 ans. Le couple vit dans le village de Swarere, au Malawi, avec son fils de six mois, Bashiru Akim. Quand un enseignant l’a mise enceinte, ses parents étaient incapables de la soutenir alors elle a décidé de se marier à un autre homme.

“Je m’appelle Maliya Mapira et j’ai 16 ans. Mes parents sont des fermiers. Ils cultivent principalement du tabac. Avec le temps, l’agriculture n’a plus marché. En plus, les ventes n’étaient pas si bonnes. Une partie du tabac restait sur le marché peut-être pendant un an sans être vendue. Il y avait deux défis. Nous ne pouvions pas nous permettre d’acheter assez d’engrais pour le tabac. Et puis aussi, le problème de la sécheresse qui a beaucoup contribué à la mauvaise récolte. C’est la troisième année que nous faisons face à cette sécheresse. La plante de tabac ne pousse pas bien. Le maïs non plus.

Je suis tombée enceinte pendant mes études. Alors j’ai dû arrêter l’école et ils voulaient que j’épouse l’homme qui m’a mise enceinte. Mais j’ai refusé. C’était un enseignant. Nous avions convenu que je prendrais soin de mon bébé pendant un moment et que, quand il aura grandi assez, je retournerais à l’école. Le professeur m’aiderait afin que je puisse terminer mes études. Mais il en était incapable. Financièrement, c’est devenu difficile de continuer à aller à l’école, alors j’ai arrêté et j’ai cherché un mari. Je ne voulais pas épouser le professeur parce qu’il avait d’autres copines. Et avec le peu de soutien qu’il pouvait m’apporter, j’ai compris qu’il n’était pas capable de prendre soin de moi. L’homme avec qui je suis mariée n’est pas celui qui m’a mise enceinte. Il est mieux par rapport à l’enseignant.

Si mes parents avaient pu me soutenir, j’aurais préféré continuer mes études plutôt que de me marier. Ils essayaient d’aider, mais ils sont très vieux. Je ne voulais pas faire pression sur eux. J’ai donc décidé de me marier avec cet homme pour survivre.

Mon mari peut m’apporter certaines choses, d’autres non. Il est aussi fermier. Il est capable de fournir de la nourriture, quelques provisions, mais ce n’est pas suffisant. Et quand les temps sont durs, nous ne pouvons même pas acheter du savon. Il cultive aussi du tabac. Parfois, les récoltes sont emportées par les inondations. Et trouver de l’engrais est difficile. Et les inondations peuvent emporter même l’engrais.

Je ne veux pas avoir plus d’enfants parce que nous avons déjà du mal à prendre soin de celui que j’ai. Cela rendrait les choses plus difficiles. Beaucoup de gens se plaignent du changement du climat. Ils disent qu’ils aimeraient que quelqu’un les guide, leur montre pourquoi les choses se passent comme ça et ce qu’ils peuvent faire pour y faire face.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *