Caroline Banda

Caroline Banda a 19 ans et vit dans la ville de Yohane, au Malawi. Elle a un fils d’un an, Yankho. Son père lui a permis à contrecœur de se marier à l’âge de 16 ans parce que des inondations ont détruit ses terres agricoles et il devait se battre pour subvenir aux besoins de ses sept enfants.

“Je m’appelle Caroline Banda et j’ai 19 ans. Je me suis mariée à l’âge de 16 ans. J’ai dit à mes parents que je voulais me marier. Ils m’ont dit que j’étais trop jeune, mais j’ai insisté.

J’allais à l’école et je voyais que mes amies avaient l’habitude de traîner avec des garçons, alors j’ai commencé à le faire aussi. Mais ce qui m’a poussée à fréquenter des garçons, ce sont surtout les problèmes qu’on avait à la maison. J’allais à l’école l’estomac vide et quand je revenais chez moi, il n’y avait toujours pas de nourriture.

Mes parents sont fermiers, mais nous sommes incapables de produire suffisamment de nourriture pour subvenir à nos besoins à cause des périodes de sécheresse. Parfois, pendant trois années consécutives, j’ai vu que ma famille était incapable de récolter suffisamment. Nous plantons du maïs, mais il est rabougri à cause des périodes de sécheresse. Aussi, les souris détruisent le champ. Avant, mes parents récoltaient jusqu’à dix sacs de 50 kg de maïs. Mais maintenant, nous parvenons à peine à récolter 20 kg de maïs pendant toute la saison. Mes parents croient que le sol a été dégradé à cause des inondations. Ce n’est plus le même sol que celui sur lequel nos plants de maïs poussaient. Peut-être qu’il est venu d’ailleurs, avec l’eau…

A cause des la situation à laquelle j’étais confrontée ici à la maison, j’ai donc décidé de me marier. Je voyais mes amies se marier et je pensais que le mariage serait une solution à mes problèmes. Je n’avais aucune connaissance sur le mariage, mais je voulais juste m’éloigner de mes parents et des problèmes.

J’ai aimé mon mari dès le premier jour où je l’ai vu. Je ne lui ai même pas demandé son âge et il ne me l’a jamais dit. Il n’y a pas eu de cérémonie. Le premier jour de notre mariage, tout s’est bien passé. Nous avons fait l’amour. Au début, tout se passait bien. Mon mari pouvait me soutenir. Mais après, les choses ont juste changé. Il a cessé de m’apporter de la nourriture. Il a commencé à me dire de retourner chez mes parents parce qu’il n’était pas heureux, qu’il ne voulait pas me garder à la maison. Sa mère a organisé une réunion pour qu’on discute de ce qu’il se passait. Mais il a continué à dire qu’il ne s’intéressait plus à moi et que je devais partir. J’ai donc décidé de rentrer chez moi.

Mes parents ne m’ont pas beaucoup parlé quand je suis revenue. Ils m’ont rappelé qu’ils ne voulaient pas que je me marie, ils m’ont répété tout ce qu’ils m’avaient dit pour m’en dissuader. Ce jour était un mauvais jour pour moi. Ils m’ont acceptée parce que je suis leur fille. Mais dès que nous avons un petit malentendu, ils me rappellent à quel point j’ai insisté pour me marier.

Je suis toujours confrontée aux mêmes problèmes auxquels je faisais face avant de me marier. Tous les jours, je vais d’abord sur le champ. Quand je reviens, je m’occupe des tâches ménagères, je lave les assiettes, je cuisine ou je donne le bain aux enfants.

Je regrette ma décision. Maintenant, mon avenir est ruiné. Si j’avais su à quoi ressemblerait le mariage, je ne l’aurais pas fait. Si j’avais continué à aller à l’école, je pense que je n’aurais plus eu ce genre de problèmes. Certains jours, nous ne mangeons rien. Je suis sûre que s’il n’y avait pas ces conditions météorologiques extrêmes, j’aurais pu éviter ces problèmes. J’ai fait ce que j’ai fait parce que nous manquions de nourriture à la maison. Et même maintenant, la nourriture manque toujours. Mes parents, mes frères et soeurs, moi et maintenant mon enfant … la nourriture ne suffit pas pour nous tous. Si la météo était bonne, la situation aurait été différente. ”

L’histoire du père

Je m’appelle Seven Brande et j’ai 53 ans. J’ai dit à ma fille de ne pas se marier parce qu’elle était trop jeune. Mais elle est toujours ma fille alors je vais lui donner une autre chance. Si elle veut retourner à l’école, elle peut le faire et rester avec moi ici. Je pensais qu’elle ne se marierait pas avant l’âge de 17 ou 18 ans ou même plus tard.

Avant, nous avions assez de nourriture, mais à cause des changements climatiques, nous sommes incapables de récolter suffisamment pour nourrir toute la famille. La mauvaise récolte est le résultat de plusieurs années marquées par les inondations. L’eau a emporté toutes nos plantes. D’autres années, c’est à cause des périodes de sécheresse. La pluie est insuffisante pour la survie des plantations. Et c’est ce qui rend la vie difficile. Je ne sais pas pourquoi le climat a changé. Tout ce qui arrive est dans les mains de Dieu. Dieu contrôle et sait tout. Je ne suis pas sûr que les conditions météorologiques reviendront à la normale. Je ne crois pas que cela va changer.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *