Agnes Mposwa

Agnes Mposwa a 15 ans. Elle s’est mariée à l’âge de 14 ans et a une fille de quatre mois. Elle vit avec son mari Simon, âgé de 18 ans, dans le village de Muwawa, au Malawi. Elle attend les résultats de son examen.

“Je suis Agnes Mposwa et j’ai 15 ans. Je me suis mariée à l’âge de 14 ans. Je me suis mariée tôt parce que mes parents sont agriculteurs. Ils cultivent du tabac et, lors de la dernière saison, la récole était très faible. Ils étaient donc incapables de financer mon éducation. Donc je restais juste à la maison. Dans le passé, mes parents arrivaient à subvenir aux besoins de toute la famille. Mais ma mère et mon père sont divorcés. J’étais le seul enfant de cette union. Mais mon père a aussi deux autres femmes. Il a huit enfants au total. Malheureusement, mon père n’a assez d’argent que pour permettre à cinq de ses enfants à aller à l’école. Mais s’il avait des bonnes récoltes, il m’aurait laissé continuer mes études.

J’ai accepté le fait que le changement climatique a affecté ma vie et m’a amenée où je suis maintenant. Je ne blâme ni mes parents ni personne. Je sais que c’est le changement climatique qui a conduit à ma situation actuelle. Je sais que c’est l’abattage effréné des arbres qui a conduit au changement climatique. Aussi le fait qu’on coupe des arbres dans les berges a provoqué l’érosion des sols. La fertilité de la terre a été affectée parce qu’une partie du sol fertile a été emportée par les rivières.

Mes parents étaient contre ma décision de me marier, mais comme je n’avais rien à faire à part rester à la maison, j’ai décidé de me marier malgré tout. J’ai décidé de trouver un homme qui pourrait financer mon éducation. Il n’y a pas eu de demande en mariage formelle. Nous sommes tombés amoureux et la relation a commencé. Il n’y a pas eu de cérémonie. Il vivait avec ses parents. Je suis donc allée vivre avec eux dans la même maison. Mais je regrette maintenant ma décision parce qu’il n’a pas pu me permettre de continuer aller à l’école comme je l’espérais. Ce n’était pas une sage décision. Parce que maintenant je ne peux plus continuer mes études. Si quelqu’un pouvait m’aider, je retournerais à l’école.

Le premier jour de mon mariage était une nouvelle expérience. C’était ma première fois. J’ai été surprise de voir ce qui arrive quand les gens se marient. D’un côté, je suis heureuse de vivre avec un homme. Quand les gens me regardent, ils voient mon statut de femme mariée. Mais ce qui m’intéressait moi, c’était mon avenir et mon éducation. Or, depuis ce mariage, je ne peux plus continuer à étudier.

Lorsque mon enfant aura grandi, je l’enverrai à l’école. Je vais me battre pour que mon enfant termine l’école secondaire, pour qu’il puisse aller plus loin que moi dans ses études. Je ne veux pas que ma fille se marie avant d’avoir 20 ans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *